Logo Bernadette Bihin

Le colibri nomade

Une formation professionnelle de vitraillistes pour sourds muets en Mauritanie.

Cela se passait à Nouakchott, depuis 2017.  Maryam Brodowski, une allemande dévouée pour le plus démunis a toujours rêvé de faire des vitraux.  Elle avait commencé à en faire en Allemagne.  Notre rencontre virtuelle lui a donné l’idée  d’organiser une formation pour des sourds muets. 

Elle est venu faire un long stage chez moi, je lui ai fait visiter des collègues verriers, nous avons été reçues au CERFAV (la plus grande école des techniques verrières en France) qui soutient notre projet !   Maryam a commencé la formation en janvier 2018 avec deux jeunes hommes.  Les conditions sont très difficiles: les participants n’ayant pas reçu de formation adapté à leur handicap sont difficiles à gérer.  Maryam s’accroche, les prend en charge 6 heures par jour, mais les progrès étaient trop lents, le plus grand bénéfice était que ces jeunes se sont fort épanouis dans cette activité.

Maryam nous a malheureusement quittée en fin 2020, à l’âge de 85 ans.

Mais il est possible que le projet redémarre sous une autre forme. Je partirai l’an prochain quelques semaines en Mauritanie pour faire la connaissance de ce pays très spécial et voir avec un ami de Maryam ce qu’il est possible de faire. J’essaierai de former des instructeurs plutôt que des apprentis.

Photo: réalisation d’une lampe représentant “la maison mauritanienne”, chaleureuse et colorée.  Avec les apprentis, en collaboration avec un jeune menuisier.

Plus
d'articles

Voir tous les articles ->